Devis en ligne

Giulianova

Si la présence humaine y est documentée depuis l'époque néolithique, les origines de la ville remontent au IIIe siècle av. J.-C., lorsque les Romains créèrent près des bouches du Tordino, à moins de 2 km du centre historique actuel, une nouvelle colonie dénommé Castrum Novum

Cette colonie se transforma petit à petit en un centre commercial actif et un carrefour d'une certaine importance.

Dépeuplée à la suite des invasions barbares, le nom de Castrum Sancti Flaviani, en souvenir de Saint Flaviano, patriarche de Constantinople et martyr, dont les reliques auraient été transportées en Italie au Ve siècle et atteint les côtes de Giulianova à la suite d'une tempête.

À partir du XIIe siècle, le centre fut connu comme Castel Saint Flaviano.

Le bourg fit successivement partie du Royaume des Ostrogoths, du Duché de Spolète, du Royaume de Sicile et finalement du Royaume de Naples.

Dans la deuxième moitié du XIVe siècle, il entra en possession de la famille des Acquaviva, jusqu'à la destruction de la ville le 25 juillet 1460, suite à la bataille sanglante de Saint Fabien d'Ascoli ou Saint Flaviano d'Ascoli, aussi appelée bataille du Tordino, entre aragonais et Anjous, respectivement commandés par Alessandro Forcé et Jacopo Piccinino.

Vers 1471, Giulio Antonio Acquaviva d'Aragon, 6e duc d'Atri et comte de San Flaviano préféra en édifier une nouvelle en un lieu plus élevé proche de l'ancienne ville: Giulianova.